Qui sommes nous

Siloé est une association à but non lucratif interconfessionnelle ayant une éthique chrétienne.

Pourquoi le nom de Siloé ? Jean 9.1-11 (La Bible)

Sur sa route, Jésus rencontra un aveugle-né. Il cracha à terre, et fit de la boue avec sa salive. Puis il appliqua cette boue sur les yeux de l’aveugle et lui dit :

« Va, et lave-toi au réservoir de Siloé ».

L’aveugle y alla, se lava, et s’en retourna voyant clair. Jésus n’aurait-il pas simplement pu prier pour que cet homme recouvre la vue de manière instantanée?

Dans nos vies, le Seigneur ne nous guérit-il pas toujours en un instant? En fait, bien souvent, nous sommes comme cet aveugle-né où il a dû faire preuve de courage et de volonté pour se rendre à la fontaine de Siloé.
Le texte ne nous dit pas à quelle distance se trouvait le réservoir, dans quel état était la route,
combien de temps cela a pris à l’aveugle pour s’y rendre, combien de personnes l’ont soutenu, si il était seul, qui a été témoin de son parcours ou qui a eu la joie d’assister à sa guérison.

Si le centre de relation d’aide a reçu le nom de Siloé, c’est parce qu’il y a un acte de courage,
de persévérance et de foi pour les personnes qui désirent recevoir de l’aide. Sur ce chemin vers la guérison,
nous nous trouverons peut-être au commencement d’une démarche, à mi-parcours ou alors, nous serons là pour aider la personne à se laver les yeux et donc être témoin d’une guérison.

Le tunnel de Siloé, décrit dans l’Ancien Testament, a été localisé par des chercheurs israéliens de l’Université hébraïque de Jérusalem.

Des tests au radiocarbone confirment qu’il a été construit vers 700 avant J.-C., comme le prétendent les écrits bibliques. Les Écritures font mention à deux reprises, dans le livre des Rois et dans le livre des Chroniques, de ce tunnel construit sous le règne du Roi Ezéchias (727-698 avant J.-C.).

Le passage, qui relie Jérusalem à la source du Gihon, devait garantir l’approvisionnement en eau de la ville en cas de siège des Assyriens. Le tunnel de plus de 516 mètres de long passe toujours sous l’ancienne ville de Jérusalem et est l’un des plus anciens conçu sans puits intermédiaires.

Un bel exemple de l’écriture hébraïque de l’époque du roi Ézéchias se trouve gravée sur un rocher près de Siloé (inscription relatant la construction d’un tunnel souterrain amenant l’eau à Jérusalem et dont l’aboutissement est à la piscine ou réservoir de Siloé).

bible